Vêtement traditionnel des femmes du sud Tunisien: Houli – La Sultane Mag
Chez Zeryeb Coup de coeur Esprits Nomades

Vêtement traditionnel des femmes du sud Tunisien: Houli

Spread the love

Chaque région tunisienne a ses propres vêtements traditionnels. Ceux de sud sont de couleurs vives et sont constitués essentiellement d’un morceau d’un tissu rectangulaire appelé (Houli) et qui enveloppe le corps de la femme, retenu à la taille par  une sorte de ceinture en laine, en prenant les deux extrémités supérieurs passées chacune au dessus d’une épaule sans trop sans trop serrer pour disposer de suffisamment d’étoffe, et attachés à la partie, qui surmonte la taille et couvrant la poitrine, par une broche (khlel) de chaque coté.

Houli 1 - La Sultane magazine-LaSultanemag-Sultanemag

Il existe plusieurs modèles de Houli, des classiques aux plus modernes. Les classiques sont tissés à la main et leur couleur va au violet foncé au plus clair. Quand le Houli se portait systématiquement, il y existait des houlis d’hiver (en laine et autres tissus épais) et des houlis d’été. Désormais, le houli se porte surtout pendant les cérémonies et l’on voit de moins  en moins de houlis d’hiver. Le houli blanc a presque disparu, n’étant porté, n’étant porté que par quelques femmes âgées alors que son port était autrefois généralisé.

Houli 3 - La Sultane magazine-LaSultanemag-Sultanemag

 

Le Houli peut être de couleur unie, avec les bords rayés en deux ou trois couleurs, ou à rayures en deux ou plusieurs couleurs, avec les bords plus élaborés, ou encore à carreaux avec les bords rayés (portant alors le nom de houli hamsi). Les houlis modernes sont le plus souvent réalisés industriellement; ils ont généralement des couleurs chatoyantes et très variées, les modèles changeant très souvent.

Le Houli ordinaire est réalisé en matière synthétique et coûte un prix raisonnable alors que les houlis précieux, tissés à la main, en soie naturelle et avec des motifs élaborés, ont un prix assez élevé compte tenu des matériaux utilisés et du temps nécessaire pour le tissage et la finition.

La fabrication du Houli est une source de revenu non négligeable à Djerba, aussi bien pour de petites industries textiles locales que pour des familles d’artisans qui tissent le Houli depuis des générations. Comme le houli se porte avec la hassara, son utilisation permet aussi à plusieurs brodeuses d’obtenir un revenu régulier.

 

 

 

Commentaires