Coup de coeur Miroir de La Sultane

Energie nucléaire: une jeune scientifique tunisienne récompenssée par le SFEN

Spread the love

La Société française d’énergie nucléaire (SFEN) attribue le prix de la meilleure thèse dans le secteur du nucléaire à Nesrine Gharbi une jeune doctorante tunisienne.

Le 23 juin dernier, à l’Ecole normale supérieure de Paris a eu lieu la cérémonie de remise des 9 prix et mentions récompensant les travaux de recherche menés dans le domaine de l’énergie nucléaire.

energie nucléaire récompense Nesrine-Gharbi

Lors de l’événement le  prix Jean Bourgeois a été décerné à la jeune  Tunisienne Nesrine Gharbi pour ses travaux de thèse de doctorat portant sur la contribution à la compréhension de la déformation sous irradiation des alliages de zirconium à forte dose des assemblages combustibles des réacteurs nucléaires à eau pressurisée (oui tout ça à la fois et non, je ne comprends pas vraiment ce que c’est)

Nesrine-Gharbi-SFEN

Le travail  de la jeune thésarde  portait sur un sujet essentiel mais, aussi d’actualité concernant les réacteurs nucléaires à eau pressurisée. Durant trois ans Nesrine Gharbi a pratiqué ses recherches au Service de Recherches métallurgiques appliquées de la Direction de l’Energie nucléaire du CEA (Commissariat à l’Energie atomique et aux Energies alternatives) à Saclay, en fort partenariat avec Areva.

recherche énergie nucléaire récompense d'une tunisienne

Depuis ce jour le travail accompli par Nesrine Gharbi lui a permis de mener 5 conférences dont deux internationales, aux Etats-Unis. Il constitue, aujourd’hui, une avancée décisive dans la compréhension de la combustion des réacteurs nucléaires à eau pressurisée.

Commentaires