Santé

Ramadan: les bienfaits pour l’organisme

Spread the love

Le jeûne est par essence une pratique qui renferme un grand mérite et de multiples avantages spirituels. Le jeûne FORTIFIE le corps et l’esprit. Les bienfaits du Ramadan sur la santé ont été démontrés par la science. En optant pour la faim, la soif et l’abstinence pendant des heures, on s’adonne à un exercice qui consiste à entraîner son corps à la PATIENCE.

Ramadan santé 1- La Sultane magazine- LaSultanemag- Sultanemag

Sans être exhaustive, voici une liste des principaux dérèglements que je jeûne améliore 

 L’Obésité et des problèmes qui y sont associés; taux élevé de cholestérol ou de triglycérides, diabète précoce, foie gras;

 Les problèmes glandulaires (les glandes se régénèrent facilement); hypothyroïdie, problèmes liés au système de reproduction (règles douloureuses irrégulières), au foie (qui est une glande), aux surrénales, aux parathyroïdes (qui régularisent, entre autres, le calcium sanguin) et au pancréas;

3 – Les troubles digestifs : Constipation, diverticules, ulcération prévention des caillots, varices, problèmes liés à la circulation veineuse, migraine, frilosité;

4 – Les problèmes circulatoires : Anémie, polyglobulie (excès de globules rouges), déséquilibres divers de la formule sanguine;

5 – La dégénérescence der l’appareil locomoteur : Arthrite, rhumatisme, myosites, arthrose, ostéoporose;

6 – Les problèmes liés au système de défense : Faiblesse immunitaire, allergies, maladies des ganglions, arthrite rhumatoïde, infections bactériennes récurrentes;

7 – Les maladies virales : Mononucléose, grippe, bronchites, laryngites, vaginites;

 8 – Les maladies de la peau : Acné, eczéma, séborrhée, hyper-acidité;

9 – Les maladies du système nerveux : Insomnie, irritabilité, maladies dégénératives au stade précoce (sclérose en plaques), épuisement)

10 – Les problèmes du métabolisme des tissus : Kystes, tumeurs bénignes, inflammations, cancers précoces.

Ramadan santé 3- La Sultane magazine- LaSultanemag- Sultanemag

Afin de rentrer aisément dans le jeûne, il est conseillé de s’y préparer en mettant en place ce que l’on appelle la « descente alimentaire » 

1 – Diminuer progressivement les protéines animales tels que les viandes, poissons, fromages à pâtes dures et molles, une semaine avant le début;

2 – Arrêter les aliments raffinés tels que la farine blanche, le pain blanc, le sucre blanc, le sel blanc, le café et le chocolat;

3 – Remplacer ces aliments par des céréales semi-complètes ou complètes : riz, mil, millet, blé

4 – Des graines germées et des oléagineux : sésames, lentilles vertes, blé… Il est conseillé de laisser tremper les graines pendant au moins 12 heures ou de les immerger dans de l’eau tiède afin de les ramollir.

5 – Des crudité et fruits à volonté

6 – Consommer des soupes et des légumes

Par une réaction en chaîne le jeûne favorise :

1 – Le repos digestif et l’élimination des toxines par la régénération des cellules intestinales;

2 – Un renforcement du système immunitaire;

3 – Meilleur équilibre émotionnel et libération de nos dépendances;

4 –  Une meilleure compréhension et un réajustement de nos habitudes alimentaires;

5 – Une réutilisation du tissu adipeux…

 

Commentaires