Coup de coeur

Nadia Khiari Remporte le prix du courage artistique

Spread the love

 Nadia Khiari- La Sultane- Magazine- féminin- LaSultaneMag- SultaneMag- LaSultaneMagazine- SultaneMagazineProfil Artiste :Khiari, Nadia

  • Khiari
  • Nadia
  • le 21/05/1973 (TUNISIE)
  • http://yakayaka.org

BIOGRAPHIE 

Nadia Khiari, née le 21 mai 1973 à Tunis, est une artiste peintre, dessinatrice et enseignante en arts plastiques tunisienne, connue pour son personnage Willis from Tunis.C’est lors du dernier discours de Ben Ali, le 13 janvier 2011, que naît le personnage de Willis from Tunis. Le dictateur aujourd’hui déchu vient d’annoncer la fin de la censure en Tunisie. Ce qui n’est au départ qu’un moyen pour l’artiste Nadia Khiari, de partager sur Facebook son ressenti sur la révolution de jasmin devient vite phénomène. Elle accède à la notoriété pendant la révolution tunisienne de 2011, alors qu’elle commente les événements sur les réseaux sociaux par l’intermédiaire de son personnage, le chat Willis from Tunis.Willis from Tunis- Nadia Khiari- La Sultane- Magazine- féminin- LaSultaneMag- SultaneMag- LaSultaneMagazine- SultaneMagazine

Les Récompenses  De Nadia Khiari 

Le nombre de personnes qui suivent assidûment les chroniques grinçantes du matou Willis explose, passant de 20 à plus de 41000 aujourd’hui. Enseignante en arts plastiques, peintre, dessinatrice, Nadia Khiari est l’auteur de plusieurs recueils de chroniques sur la révolution et publie ses dessins dans Siné Mensuel, Courrier International, Zelium.Son travail lui vaut de nombreuses distinctions : Prix Honoré Daumier lors de la deuxième rencontre de Cartooning for Peace à Caen (2012), Prix international de la satire politique à Forte dei Marmi (2014), Prix Agora Med du dialogue interculturel méditerranéen (2015). Elle a également reçu les insignes de Docteur Honoris Causa de l’Université de Liège (2013)nadia-khiari-prix-couilles-Nadia Khiari- La Sultane- Magazine- féminin- LaSultaneMag- SultaneMag- LaSultaneMagazine- SultaneMagazine

Festival off de la BD

d’Angoulême : Nadia

Khiari remporte le prix

« Couilles-au-cul »

La bédéiste tunisienne Nadia Khiari a remporté samedi 30 janvier 2016 au Festival off de la BD d’Angoulême, en France, le prix « Couilles-au-cul » récompensant « le courage artistique d’un auteur ».

Un prix au titre “volontairement trivial et provoquant”

Le prix remis  dans le cadre du Festival off de la BD d’Angoulême a été créé à l’initiative de Yan Lindingre, rédacteur en chef de Fluide Glacial. “L’intitulé est volontairement trivial et provoquant mais il permet de rappeler que le métier des humoristes, et en l’espèce des dessinateurs de presse, c’est de faire rire”, a expliqué Yan Lindingre.

Il existait à Angoulême un Prix Charlie Hebdo de la liberté d’expression, créé au lendemain des attentats de janvier 2015, mais la direction du Festival et Marika Bret, DRH de Charlie Hebdo, ont indiqué en décembre qu’ils ajournaient la remise de ce prix pour des raisons de sécurité.

La lauréate dédie son prix à « tous ceux qui privilégient la liberté à la sécurité ». Malgré les faux pas et les reculades, Nadia Khiari reste confiante en la révolution. « Aux pessimistes qui disent que le Printemps arabe est un échec, je dis qu’il ne faut pas nous sous-estimer. Ça prend du temps. La Révolution c’est long mais c’est bon “, a déclaré la lauréate.

Willis from Tunis- Nadia Khiari- La Sultane- Magazine- féminin- LaSultaneMag- SultaneMag- LaSultaneMagazine- SultaneMagazine

 

Willis from Tunis- Nadia Khiari- La Sultane- Magazine- féminin- LaSultaneMag- SultaneMag- LaSultaneMagazine- SultaneMagazine

 

Commentaires